95% des femmes s’emmerdent encore en baisant ?

Aujourd’hui, 87% des femmes s’avouent frustrées sexuellement. Nous sommes au XXI eme siècle. OUI : on a découvert que les femmes aiment le sexe … ça on le sait !

Cependant, quelles soient lesbiennes, bisexuelles ou hétérosexuelle, il suffit juste qu’elles aient eu la chance de croiser le chemin des personnes et partenaires qui leur ouvrent leurs horizons sexuels, en toute confiance.

Et le problème réside peut être juste là : le sexe, c’est quand même meilleur quand on a la chance de le partager à deux (enfin, oui : 2, au minimum) … A l’instar de MONSIEUR BRASSENS ce ne sont plus 95% des femmes qui s’emmerdent-elles encore en BAISANT … mais 87% ?

Merci M. BRASSENS pour votre sa chanson, encore larrgement d’actualité : tout y est !

Laissez moi juste rajouter quelques faits marquants de notre société actuelle donnant encore du sens à votre analyse, 40 ans après  …

L’éducation sexuelle que nous connaissons aujourd’hui (très orientée « porno » et « baise ») n’apprend pas forcément à respecter et ou à prendre le temps de se connaitre. Cela engendre des maladresses sur de nombreux plans … et malheureusement certains carcans psychologiques et socioculturels … qu’on leur a imposé, ou qu’elles se sont forgées sont encore très pesants pour la plupart d’entre elles.

Femme Adultaire : a qui la faute ?

Manifestement : les partenaire à la hauteur de ses dames ne courent  pas les rues ! Peu importe votre âge ou votre situation actuelle … Dans de nombreux sondages récents, les chiffres parlent d’eux mêmes :

  1.  54% des femmes en couple avouent simuler l’orgasme régulièrement avec leur partenaire … car leur homme (ou leur mari) s’y prend comme un manche.
  2. 47% des femmes mariées n’estiment pas leur vie sexuelle assez excitante  avec leur mari … et seraient tentées par l’idée de se « prendre » un amant pour les satisfaire.

C’est une réalité : toutes les femmes simulent, font semblant … au moins quelques fois dans leur vie … et tout autant d’hommes se font berner par leur nana ou leur femme : cherchez l’ERREUR !

  • Psychologie masculine de l’acte sexuel.

Peu importe si sa partenaire a (réellement) joui … l’éjaculation masculine insuffle à l’homme (hormones) un intense et démesuré sentiment de puissance et de virilité dominante … N’importe quel homme qui vient d’éjaculer se prend pour un demi-dieu … on n’y peut rien : c’est chimmique et hormonal !!!

Confrontées à ça beaucoup de femmes perdent leur moyen et se sentent souvent mal au point de ne pas avouer à leur mec que de la façon dont il s’y prend : elle ne prend pas du tout (mais alors pas du tout) son pied !

La femme idéale moderne est elle une 'bitch' ?

A l’époque de nos grand mère, la sexualité était juste un acte d’accouplement au sens procréation : l’homme devant éjaculer pour procréer. La femme ne fesait rien : attendait ou simulait, pour que ça passe encore plus vite.

Comme en plus à cette époque là il n’y avait pas de moyen de contraception fiable … les couples pratiquaient, (au mieux) de temps en temps le coït interrompu … et vivait dans la crainte permanente d’une grossesse non désirée. 

De nos jours, es filles dès ql’age de 15-16 ans, ne se sentent plus vraiment concernées … enfin … quelle est l’image de la femme qu’on inculque à nos jeunes dans l’éducation sexuelle de notre société ?

Le devoir d’être « belle » ou plutôt « bonne » n’a jamais été aussi pressant (voire oppressant) …

Prenez conscience du lavage de cerveau opéré par les chaines télé musicales aux heures de grande audience sans parler des effets dévastateurs du Porno Hard sur les smartphones de nos gosses …. leur montrant des nana comme des « chiennes » à moitié nues qui se déhanchent ou se font baiser comme des « P…. »

Est-ce que l’image de la femme moderne libre et libérée est véritablement assumée et répandue dans notre société ?

Ou bien est-ce que nous continuons plus ou moins consciemment à  lobotomiser le cerveau de génération de jeunes hommes et femmes en véhiculant une image de la femme objet : asservie et dédiée au plaisir de ce dernier ?

Une inversion des rôles

On s’aperçoit, que la raison profonde pour laquelle les femmes simulent n’est autre que pour rassurer leurs hommes.

Leur corps est si complexe, elles même mettent des années à en comprendre, et en ressentir, et à prendre en main les clés de leurs désirs et de leur plaisir sexuel, … tandis que leurs hommes : même s’ils fanfaronnent en apparence, sont en réalité souvent désemparé.

Aujourd’hui règne une espèce de tyrannie du plaisir de la cher, une sorte de culte de l’obligation d’exhiber son plaisir ; joir est devenu indispensable peu importe si certaines femmes sont d’un naturel introverties ou pas. Certaines femmes n’aiment ni chuchoter, ni crier ou gémir, alors que …  à cause de la « culture porno » ancré dans les repères sexuels de nombreux de leurs hommes : ceux ci s’attendent souvent à des cris sauvages … comme à la télé … ou devant leur écran !

Ces femmes là simulent alors pour contenter leur partenaire et rendre à leur homme leur virilité bien fragile … le bernent et entrent dans un cercle vicieux qui brise la communication et la communion sexuelle du couple.

Certaines en sont même là en espérant juste que « ça finisse plus vite » … sommes nous si loin des schéma de sexualité archaïques de nos grand mère ?

Quels piliers pour la sexualité au sein du couple ?

C’est avec un homme et une femme unies dans une vraie compréhension mutuelle et une vraie écoute que la femme apprendra à aimer et assumer le sexe.

Le chemin de la vie sexuelle de chaque femme est différent, cependant, il es encore des femmes qui ont honte de faire l’amour pour prendre leur pied et que les hommes tant conditionnées par le peu d’éducation sexuelle rétrograde qu’ils ont reçu à travers les média modernes.

Encore aujourd’hui les hommes qui aiment le sexe sont considérés comme des Don Juan alors que les femmes qui en font de même sont étiquetées comme des « S… » ou des « P… » … LA SOLUTION : Apprendre à faire l’amour !

Dans le Club des abonnés du sex-kamasutra.com : ON NE SE REFUSE RIEN !

Series Navigation<< Pourquoi apprendre à faire l’amour ?Du chagrin d’amour à la dépression amoureuse : Causes et Symptomes ! >>
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments