50 NUANCES : GREY est il un pervers Narcissique ? #2

50 Nuances de Grey : Séduction et perversion ? (#2) / Précédemment #1 : 50 Nuances : pourquoi un tel succès ?

Posez-vous cette question: Si vous étiez Christian Grey, laquelle de ces deux femmes ressemble à un bon pari pour le jeu que vous avez à l’esprit ?

Imaginons les deux femmes suivantes : toutes deux les proies potentielles pour notre ami Christian Grey.

Fedomination-soumission-50-NUANCE-GREYmme #1 : belle, riche, intelligente, affirmée, sexuellement libérée … déjà initiée … Pour Mr Grey, vous savez que la femme n ° 1 n’est pas un bon pari. Elle est trop forte, trop confiante et trop directe. Même si vous avez l’intéressait, elle voudrait probablement exiger des modifications au contrat … notamment, une clause de réciprocité que son permet à un tour à la main de fouet. Les Adeptes du D/s savent que pour devenir un vrai Maître ou Maîtresse digne de ce nom, il faut avoir été soumis/ ou soumise.

Femme #2 :pas trop jolie, naïve, qui n’a pas confiance en elle, et qui n’a pas encore découvert sa sexualité. Sa naïveté et sa vulnérabilité sont écrits sur son visage. Probablement elle n’a jamais eu de vrai beau mec lui porter d’attention. Elle est calme et timide et a probablement passé la plupart de ses années de lycée et de collège tenant un livre dans sa main … tout en comme elle regardant avec envie les enfants vivant des jeunesses tellement plus excitantes que la sienne.

Au premier regard, un « prédateur» du calibre de Christian voit en elle sa nouvelle proie en la femme #2 : Bingo !

Cependant, Mademoiselle #2 se sent chassée … et notre cher Christian devra la pousser à surpasser ses instincts d’auto-préservation naturels en déconnectant son cerveau petit à petit … grâce aux émotions fortes et à la peur : jusqu’à la rendre accro à ses propres désirs !

Rêgle n°1 : Des rencontres et lieux hors du commun

Comme un tour d’hélicoptère. Encore mieux sont celles qui impliquent des situations qui sont risquées et du dangereux. Les dates imprévues qui ont lieu sur des bases improvisées (en apparence) sont plus susceptibles de conduire à la deuxième date (qui aura nécessairement un attachement émotionnel plus fort) que celles qui sont prévues à l’avance et effrayent les femmes.

Rêgle n°2 : Promettre la monogamie

Tout le monde est un peu peur de perdre un intérêt d’amour à quelqu’un plus beau, plus de succès, ou plus aventureux. Et pas davantage que les femmes socialement précaires.

Mélanger dans ce un peu de chantage affectif comme une menace tacite: Subtilement lui rappeler qu’elle peut vous perdre si elle ne se conforme pas à vos souhaits. La plupart des femmes abritent peurs profondes de l’abandon.

Ces craintes sont juste sous la surface des femmes précaires avec peu de perspectives, les rendant ridiculement facile à exploiter. La pensée de perdre un dieu comme vous est certaine pour la rendre plus conforme.

Rêgle n°3 : Jouez la carte de l’homme meurtri

domination-soumission-50-NUANCE-GREY-4La dernière pièce du puzzle : jouer l’homme blessé, meurtri dans son enfance réveille l’instinc maternel inconscient chez toute femme, celle ci jouera votre « infirmière » emportée par un désir profond … bien plus fort qu’elle de vous protéger et de vous CHANGER !

Les femmes timides et innocentes ont souvent dans le cœur une profonde compassion. Cela se manifeste par un fort désir de prouver qu’ils sont dignes d’amour en « sauver » laurs hommes de leurs propres démons. Elles veulent jouer le rôle de la femme rédemptrice qui comprend, pardonne et guérit. La femme qui « lui apprend ce qu’est l’amour. »

Rêgle n°4 : Alterner subtilement Punitions Récompenses

Alterner entre les « maltraitances » et la bonté … réactive en elle la petite fille qu’elle était, son enfant intérieur : punitions et récompenses sont un levier extrèmement puissant sur la psychologie féminine.

Achetez-lui des fleurs, lui masser les pieds, l’emmener à son restaurant préféré. Offrez ces choses à elle avec des larmes couler sur votre visage pour montrer comment contrit vous êtes plus de votre comportement et combien vous chérissez et ont besoin d’elle.

À ce stade, le jeu est assez bien gagné. Vous pouvez même être un peu étonné de voir comment elle participe volontiers dans son propre assujettissement. Elle refusera d’entendre toute critique de vous de ses parents, ses amis, ou même son thérapeute. Elle va fermer ces gens hors de sa vie plutôt que de risquer de vous perdre.

Par exemple, les femmes battues elles même attribuent leur volonté de rester dans a relation leur abusive par compassion pour leur agresseur. Jusqu’à ce que, elle en soit à réaliser en était venue à se faire persuader par son bourreau qu’elle méritait de se faire battre.

Lire la suite #3 : 50 Nuances de Grey et insécurités féminines !

Dans le Club des abonnés du sex-kamasutra.com : ON NE SE REFUSE RIEN !

Series Navigation<< 50 NUANCES DE GREY : Pourquoi un tel succès ? #150 NUANCES de GREY ou comment jouer des insécurités féminines #3 >>
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments